Entretenir et assurer la maintenance de son réservoir vessie

Entretenir et assurer la maintenance de son réservoir vessie

Le réservoir à vessie (ou membrane) nécessite une maintenance systématique annuelle ainsi qu’une maintenance corrective quelques fois.

Maintenance systématique :

Vous devez contrôler tous les ans, le matelas d’air de votre réservoir. Qu’est-ce que c’est que le matelas d’air ? C’est la pression minimum dans le ballon de surpression qui sert à distribuer l’eau se trouvant dans la vessie de votre surpresseur. Vous devez donc contrôler cette pression à l’aide du manomètre et regonfler si besoin à l’aide d’un compresseur d’air. Il faut toujours avoir 0.2 bars en dessous de votre pression mini d'enclenchement du pressostat. La pression mini, c’est la pression à laquelle vous avez régler votre pressostat pour enclencher la pompe.

Maintenance corrective :

Au bout de plusieurs années d’utilisation (2 à 10 cela varie suivant votre fréquence d’utilisation, les pressions réglées et la qualité d’eau) la vessie de votre surpresseur peut percer ou se fissurer. Il faut donc la remplacer.

Comment le détecter ?

Si vous vous apercevez que votre pompe se déclenche beaucoup plus souvent que d’habitude ou si de l’eau s’échappe de la valve de gonflage lors du contrôle annuel il y a de grandes chances que votre vessie soit percée et laisse donc échapper de l’eau.

A ce moment-là, vous devez, pour commencer débrancher électriquement votre pompe pour éviter qu’elle ne se mette en route pendant votre intervention puis faire couler un robinet pour vider entièrement la vessie. Une fois terminée vous pouvez intervenir sur le réservoir vessie. Ensuite il faut dévisser les 6 ou 8 boulons de la contre bride acier située sur le côté ou en dessous de votre réservoir de surpression. Une fois les boulons retirer, vous pouvez enlever la contre bride et ôter la vessie du surpresseur. D’un simple contrôle visuel vous verrez rapidement son état. Si elle vous semble en bon état vous pouvez la replacer dans la cuve et refaire le matelas d’air comme expliquer au-dessus. Si elle est percée ou déchirée il vous reste plus qu’a en recommander une. Nous vous proposons justement des vessies de 24L à 500L pour surpresseur que vous retrouverez sur notre site.

Nous pouvons aussi vous fournir des contre brides acier si jamais la vôtre s’est dégradée avec le temps.

Une fois la vessie neuve reçu, vous avez plus qu’à la remettre dans le ballon, replacé la contre bride en s’assurant de l’étanchéité, et revissé vos boulons.

Enfin, vous n’avez plus qu’à refaire le matelas d’air et rebrancher électriquement votre pompe pour puits par exemple.

 

Petit conseil de notre équipe : Pour prolonger la durée de votre vessie, nous vous préconisons de régler votre pressostat entre 2 et 3.5 bars ou 2.5 et 4 bars.