Choisir et dimensionner son motoréducteur

Choisir et dimensionner son motoréducteur

Le motoréducteur est un appareil composé d’un moteur électrique monophasé ou triphasé et d’un réducteur. Le principe de celui-ci est de réduire la vitesse de sortie grâce à un système de pignon, tout en augmentant le couple. Il simplifie la transmission poulie / courroie et permet de gagner en encombrement et en couple. L’usage d’un réducteur permet de réduire également la vitesse de rotation d'un moteur électrique qui est généralement de 1500 tours/min. On peut obtenir de très faibles vitesses allant jusqu’à 2 ou 1 tour/min suivants les modèles.

Les motoréducteurs sont très souvent utilisés dans l'industrie et le monde agricole pour des tapis roulants, convoyeurs, agitateurs, ventilateurs, treuils, broyeurs, monte charges, racleurs, portails, et aussi pour les particuliers pour leurs tournebroche, moulin à grain, broyeur à pomme... et bien d'autres applications encore.

Nous vous proposons donc des ensembles motoréducteurs 230V mono ou 230/400V triphasé - 50Hz ou réducteurs simples à arbres coaxiaux, arbres parallèles, couple conique, roue et vis qui s’adaptent parfaitement sur nos moteurs électriques monophasé 230V ou moteurs électriques triphasé 230/400V. Ces ensembles sont proposés avec une multitude d'options comme :

- arbre creux ou arbre plein

- bride de sortie B3 (à pattes) ou B5 (flasque avant trous lisses)

- arbre de sortie double

- bras de réaction

- tension ou fréquence spéciale

- Ventilation forcée

- Roulements à billes / roulements coniques / roulements à rouleaux / roulements 4 points de contacts… (A déterminer suivant le type d’effort, radial ou axial)

Le dimensionnement d’un motoréducteur est très particulier. C’est pour cela que nous vous invitons à nous joindre directement par téléphone pour chercher ensemble une solution.

Par ailleurs vous pouvez déjà récolter des informations qui nous seront très utiles pour le dimensionnement. Nous avons besoin de connaitre, la tension d’alimentation du moteur, la puissance ou couple désiré, la vitesse de rotation sortie réducteur, le cycle de fonctionnement complet (temps de fonctionnement par jour, nombres de démarrage à l’heure, fréquence d’utilisation par semaine...), le type de démarrage (direct ou progressif), la position de montage (pour mettre plus ou moins d’huile dans le carter de réduction), le type de machine entraînée, le diamètre d’arbre souhaité (si impératif, les options souhaitées)… Plus vous nous donnerez d’éléments, plus vite nous trouverons une solution et surtout bien adaptés à votre besoin.

Notre conseil : Il faut aussi penser à la protection électrique de l’ensemble. Nous vous préconisons un disjoncteur magnétothermique correctement calibré et prévu à cet effet.