Ventilateur plafond

Ventilateur plafond

Le ventilateur plafond permet d’augmenter le taux de brassage d’un local, et donc d’homogénéiser les températures, pression, humidité. Une économie d’énergie de chauffage sera réalisée, ainsi qu’un plus grand confort de l’utilisateur. Dans les bâtiments de grands volumes bien isolés, le ventilateur plafond permet une économie d’investissement sur le chauffage.

Pourquoi utiliser ce type de ventilation plafond ?

Dans l'air, il y a des couches de différentes températures. Cette température augmente sur la hauteur du bâtiment, l'air chaud ayant une tendance naturelle à monter car celle-ci est moins dense que l'air froid. Ces différentes couches augmentent avec la différence de température entre l'ambiance et la température de soufflage des appareils, ce qu se traduit par une dizaine de degrés d'écart de température entre le sol et la toiture. Cet écart engendre donc une surconsommation énergétique de l'ordre de 30%. Cette dépense conséquente peut être diminuée, soit en baissant la température de soufflage des appareils soit en installant une ventilation plafond qui renvoie l'air vers le bas et augmente le taux de brassage. L'hiver le ventilateur plafond permet donc d'obtenir un confort optimal par rapport à l'homogénéité de la température de l'air et une montée en température rapide.

L'été, l'objectif n'est plus de renvoyer l'air chaud vers le sol mais d'apporter une sensation de rafraîchissement aux usagers des locaux. Si l'on considère que cette sensation apparaît lorsqu'on est soumis à une vitesse d'air supérieure à 1m/s, alors il apparaît que la zone d'efficacité correspond à la surface située sous le ventilateur plafond et de 2.5 fois le diamètre du ventilateur. Il suffit alors de diviser la surface à rafraîchir par 2.5 fois le diamètre du ventilateur plafond pour obtenir le nombre de ventilateur plafond nécessaire pour le confort en été.

Quelle est la méthode de calcul ?

Il faut tout d'abord calculer le volume du bâtiment, puis diviser celui-ci par 3 pour obtenir le volume sous toiture. Ne pas diviser par 3 si le bâtiment à un toit plat.

Pour une bonne ventilation plafond, il faut multiplier ce volume d'air par 6. Dans le cas d'un toit plat, multiplier le volume par 2. Le ventilateur plafond doit être placé dans tiers supérieur du bâtiment. Il convient ensuite de sélectionner la taille du ventilateur plafond suivant la hauteur d'accrochage et de déterminer le nombre de ventilateur plafond en divisant la quantité d'air à brasser par le débit d'air du ventilateur retenu.

Lire la suite

Parcourir nos produits : Ventilateur plafond